AJEC - 01.01.2006 - Congrès ICCF 2006 (Dresde-Allemagne)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous permettre de vous connecter. This site uses cookies to help us provide quality services. Using our services, you consent to the use of cookies.

01.01.2006 - Congrès ICCF 2006 (Dresde-Allemagne)

Après 1996, le BdF a de nouveau accueilli le congrès ICCF sur son sol, à l’occasion de son 60ème anniversaire dans la ville de Dresde capitale de la région de Saxe. Pour la première depuis longtemps, deux français ont pris part à ce Congrès : Frank Geider, World Tournament Director et membre de l’Executive Board qui a participé à son premier Congrès ICCF, et votre serviteur.

La première journée fut consacrée principalement aux élections et aux nominations pour les postes devenus vacants au cours de l’année écoulée. Que ce soit pour des raisons familiales, personnelles ou professionnelles il est regrettable que de plus en plus de volontaires aient dû se résigner à démissionner de leur poste. Cela pose la question de la pression de plus en plus forte exercée sur les volontaires par les adhérents qui attendent de nos organisations des réponses quasi professionnelles alors que nous sommes tous que des amateurs …. L’ICCF comme l’AJEC ne pourra éviter de se poser la question, si dans le futur il ne sera pas nécessaire d’envisager de rémunérer certaines activités ou d’envisager un semi-professionnalisme pour certains postes clés afin de permettre d’offrir à nos adhérents les services qu’ils réclament. Le congrès a décidé de créer un groupe de travail chargé d’étudier cette importante question et qui remettra ses conclusions en 2007. Au risque de choquer les tenants d’un amateurisme pur et dur, je suis convaincu que la voie du semi professionnalisme (pour certaines responsabilités clés) est la seule réponse que l’ICCF puisse apporter aux exigences des joueurs face à la concurrence de plus en plus rude dans le domaine du jeu par correspondance sur la toile. J’ouvre le débat auprès de nos adhérents car cette question concerne tout autant l’AJEC que l’ICCF.

Après le retrait de Dmitry Lybin (BLR), George Pyrich (SCO), seul candidat, fut élu à l’unanimité au poste de Vice Président et directeur du développement. Hans-Jürgen Isigkeit (GER) fut quant à lui élu au poste de directeur financier. Après la démission successive des deux derniers trésoriers en 2005 et 2006, l’auditeur, Henk Sarink (NED) ne fut pas en mesure d’approuver les comptes pour les exercices 2004 et 2005. Ruth Ann Fay (USA) s’était portée volontaire pour présenter la situation financière aux délégués, peu de temps avant la tenue du congrès en Argentine en 2005 et a dû recommencer en 2006. Ces démissions successives, pour raisons professionnelles, n’ont pas mis en danger la santé financière de l’ICCF, qui reste bonne, mais ont entraîné la confusion dans les documents comptables. Un comité des finances a été mis en place afin de permettre de présenter à l’auditeur l’ensemble des informations nécessaires à l’approbation des comptes 2004 et 2005 d’ici la fin de cette année, puis à celles des comptes 2006 au milieu de l’année prochaine. Le nouveau directeur financier, élu à Dresde, ne prendra officiellement ses fonctions qu’au 1er janvier 2007 et ne sera comptable des finances de l’ICCF qu’à partir de l’exercice 2007.

Le congrès a également approuvé la nomination de deux nouveaux Membres Honoraires, Ivan Bottlik (HUN), historien des échecs bien connu pour ses travaux de recherche dans le domaine du jeu par correspondance et Med Samraoui (ALG), le président de l’ICCF, infatigable promoteur de notre jeu depuis 1979. D’autres responsables ont été nommés par le congrès : Gino Figlio (PER) est le premier Webserver Commissioner et Marco Caressa (ITA) devient le Title Tournament Commissioner en remplacement de Daniel Finkelstein (ARG) qui a dû arrêter ses fonctions pour des raisons de santé.

Alan Borwell, en tant que responsable du comité du développement du webserver a fait part au congrès des progrès réalisés en 2006. A l’heure actuelle tous les tournois (qu’ils soient joués par voie postale ou par email) sont administrés sur le serveur. La migration du classement ELO sur le serveur est en bonne voie et Gerhard Binder (GER), responsable du classement prévoit que la publication du classement du second semestre 2007 se fera entièrement à partir des calculs automatisés du serveur. Les développements du serveur se sont poursuivis selon les plans approuvés lors de congrès 2005 et pour le joueur, une nouvelle interface de présentation des grilles (semblable à celle des grilles de la Ligue des Champions qui ont remporté énormément de succès) sera bientôt visible sur le serveur. En 2007, les efforts de développement vont se poursuivre, en particulier dans le domaine de gestion des qualifications, des normes et des titres, de l’archivage des parties … Afin de poursuivre la promotion du serveur auprès des fédérations nationales, le congrès a décidé d’offrir également en 2007 la possibilité de faire disputer gratuitement par chaque pays, un tournoi national. Cette possibilité avait été discutée lors de la réunion du Comité Directeur de l’AJEC à Beaune, et il a été envisagé de jouer un prochain championnat de France sur le serveur ICCF.

D’importantes discussions ont eu lieu dans des groupes de travail et en séance plénière concernant le championnat du monde. Depuis 2004, quatre nouveaux champions du monde ont été couronnés et cette inflation croissante ne peut que diminuer la valeur et le prestige du titre suprême. Déjà le précédent congrès de Villa La Angostura a modifié la structure de qualification, en instaurant un tour préliminaire avant les demi-finales du championnat du monde et réduisant le nombre de qualifiés de chaque section à deux au maximum. Ces mesures, entrées en vigueur pour les tournois débutés après le 1er janvier 2006 ne porteront leurs fruits que dans plusieurs années. Mais compte tenu du nombre de tournois des candidats actuellement disputés et des qualifications déjà acquises, il y aura 30 à 50 qualifiés pour la finale du championnat du monde à disputer en 2007. Frank Geider, en tant que responsable de la Commission des Tournois aura la responsabilité de proposer des solutions à cet épineux problème…

Le Congrès a également adopté quelques modifications mineures des règles de jeu (en particulier en ce qui concerne les adjudications) qui ne devraient pas avoir d’incidence pratique pour les joueurs. La prochaine révision majeure des règles aura lieu en 2007 avec en ligne de mire deux sujets principaux : le temps de réflexion et l’accumulation des jours de réflexion que certains utilisent pour ralentir les fins de parties désespérées, méthode bien connue sous le nom de la défense de l’homme mort. Sur ces sujets et sur d’autres concernant les règles de jeu, j’invite tous les adhérents à s’exprimer largement afin que leurs souhaits puissent être pris en compte lors du prochain congrès.

Pour la troisième fois en trois ans, le Congrès a revu en profondeur les statuts de l’ICCF, en particulier la composition de l’Executive Board, en réaction aux nombreux disfonctionnements observés depuis 2004. Je reste convaincu que les problèmes qui ont secoué l’ICCF, ont une grande part de leur origine dans les problèmes personnels évoqués en introduction de ce compte rendu ; l’animosité (je préfère cet euphémisme à des mots plus blessants qui ne pourraient susciter que vaines polémiques) entretenue entre certains des membres de l’Exécutive Board (et nous sommes bien placés à l’AJEC pour en savoir quelque chose) est une source bien plus dangereuse et pernicieuse de disfonctionnement que les structures de décision. Mais il est plus facile de modifier un organigramme que de faire évoluer les personnes… Une majorité de délégués a décidé d’entériner la nouvelle composition de l’Executive Board en grande partie proposé par la commission du président. Pour les prochaines élections qui auront lieu en 2007, les postes de l’Executive Board seront : Président, Secrétaire Général, Directeur Financier, World Tournament Directeur, Directeur Marketing, Directeur des Services et 4 Directeurs de Zone. Par rapport à la composition actuelle, le poste de Vice Président disparaît, le poste de Membership & Service Director est scindé en deux par le retour de la fonction de Secrétaire Général et la création du poste de Directeur des Services. On ne peut que se féliciter de la promotion du poste de responsable du marketing, qui était jusqu’à présent une responsabilité du comité de management et qui est promu au niveau de l’Executive Board. Le marketing ou la promotion, comme nous l’appelons à l’AJEC, est le talon d’Achille de bien des fédérations d’échecs par correspondance et la chute continuelle du nombre de nos adhérents, à l’échelle mondiale, sonnera le glas de cette forme de jeu, si des mesures énergiques ne sont pas prises dans les années qui viennent. L’ICCF a pris conscience de l’enjeu et je ne peux que soumettre cette idée à votre réflexion : l’AJEC ne devrait-elle pas se doter d’un poste de responsable de la promotion (et non seulement d’une commission dont les travaux sont intermittents…) et que ce responsable soit intégré au bureau ?

Lors de la dernière journée du congrès, les principaux officiels de l’ICCF ont été conviés à une réception à l’hôtel de ville de Dresde, par le maire de la capitale de la Saxe. Dresde est une ville résolument tournée vers les échecs, les prochains championnats d’Europe individuels y seront disputés en 2007 et les prochaines olympiades de la FIDE s’y dérouleront en novembre 2008. Dresde accueille également une toute nouvelle académie des sports dans laquelle une part importante est réservée aux échecs et un effort tout particulier est entrepris pour promouvoir et développer les échecs auprès des jeunes au travers de cours particuliers assurés dans les classes. Le maire a été particulièrement réceptif à une proposition de l’ICCF d’organiser une rencontre entre des classes de différentes nations sur le serveur. Cette idée va également être appuyée auprès de la FIDE car le développement des rencontres internationales des jeunes scolaires grâce à un outil comme le serveur est une alternative particulièrement intéressante à de longs voyages. L’AJEC est sollicité pour proposer une ou deux classes et cette initiative est totalement en accord avec des propositions similaires émises par la commission de promotion. Il s’agit là d’un axe de développement que nous devons absolument entreprendre, afin de susciter et développer l’envie de jouer aux échecs et en particulier par correspondance auprès des plus jeunes et j’espère que l’AJEC aura la volonté d’y participer activement.

En 2007, l’AJEC fêtera son anniversaire de diamant et le Comité Directeur tenue à Beaune au mois de mai a proposé à l’ICCF plusieurs tournois qui ont été accepté. Il y aura deux tournois internationaux « les 70 ans de l’AJEC » (catégorie V et IX) qui seront joués sur le serveur ICCF et un open international « 70 ans de l’AJEC » qui sera également disputé sur le serveur de l’ICCF. En collaboration avec la fédération ukrainienne, l’AJEC organisera deux tournois dédiés à la mémoire du grand – maître Osip Bernstein (catégories VI et X) Les annonces seront publiées dans le site et le Courrier des Echecs et j’invite tous les joueurs français à participer activement à ces tournois

Cette année la plus prestigieuse des couronnes, celle de champion du Monde, fut pour la première fois de l’histoire des échecs par correspondance, décernée à un français et j’ai eu l’insigne privilège de recevoir la médaille et le diplôme du titre suprême au nom de Christophe Léotard.

Eric RUCH et Med SAMRAOUI

Récompense ô combien mérité pour l’unique champion du monde à n’avoir jamais connu la défaite ! Plusieurs autres joueurs français ont été récompensés :

Maître international Senior: Robert Serradimigni
Maître International : Michel Pellisseri
Arbitre International : Frank Geider
Arbitre International : Eric Ruch
Arbitre International : Laurent Tinture.

Rendez vous a été pris pour le prochain congrès qui aura lieu en Espagne, dans une petite ville côtière non loin de Malaga du 20 au 26 octobre 2007.