AJEC - 23.02.2017 - Assemblée générale et élections CD

23.02.2017 - Assemblée générale et élections CD

ajec logo Ces réunions auront lieu les 20 et 21 mai prochains :

-Samedi 20 mai matin : dépouillement des votes, chez Gilles Hervet à Lagardelle Sur Leze
-Samedi 20 mai à 14h : réunion du comité directeur, chez Gilles Hervet à Lagardelle Sur Leze
-Dimanche 21 mai 10h : assemblée générale, Hôtel Riquet 92 rue Riquet 31000 Toulouse.
 

L’assemblée générale sera suivie d’un déjeuner croisière à bord de l’Occitania sur le canal du midi. Départ à 12h30 précises au 4, boulevard de Bonrepos.

Les ordres du jour seront publiés dans le Courrier des Échecs de mai. Je donne ci-dessous la liste des présents connus pour faciliter l’envoi des procurations. Pour la réunion du comité directeur, ne seront valides que les procurations envoyées par un membre élu à un autre membre élu. Chaque membre du comité directeur peut faire valoir deux procurations maximum.

Présents à la réunion du comité directeur et à l'assemblée générale : M. Lecroq, A. Rogemont, J-M. Refalo, J. Ferdinand, B. Berriot, S. Marez, D. Rozier, E. Ruch, G. Hervet, L. Tinture.

Présent à la réunion du comité directeur seulement : P. Ruiz-Vidal

Les candidats à l’élection au comité directeur sont : Jean Banet, Bernard Berriot, Jocelyn Ferdinand, Joseph Flécher, Frank Geider, Gilles Hervet, Christophe Jaulneau, Lionel Laffranchise, Michel Lecroq, Pierre Ralle, Jean-Michel Refalo, Alain Rogemont, Sylvie Roynet, Eric Ruch, Pierre Ruiz-Vidal, Laurent Tinture, Jean-Marc Yvinec.

Le bulletin de vote doit être envoyé au responsable Sébastien Marez en respectant scrupuleusement les instructions indiquées dessus.

Date limite de réception chez Sébastien Marez : 19 mai 2017.

Michel Lecroq

 

Bulletin de vote et procuration  : pdf

 

 

Les 17 candidats au comité directeur de l'AJEC :

Jean Banet

Jean Banet

Je souhaite à travers ma candidature au CD de l’AJEC défendre l’universalité des échecs par une mesure emblématique : organisation d’un tournoi en différé (150 jours et rien d’autre comme l’open des 80 ans) joué sur le serveur ICCF avec les règles ICCF et 4 critères d’entrée/classements possibles : AJEC, FIDE, FFE, FFE rapide. Même 5, avec l’entrée directe ICCF.

Pourquoi les FFE qui jouent aussi de temps à autre en différé viendraient-ils à cette invitation sur le serveur ICCF qui ne traque pas les ordinateurs ?

1/ parce que la règle des TB6 sous-entend qu’ils sont légaux.
2/ parce qu’il y aurait des prix.
Pour les ajécistes qui jouent aussi OTB en nationale FFE, régionale ou autre open, il n’y aurait pas de problème d’acclimatation.

Amicalement,

Jean Banet

Bernard Berriot

Bernard Berriot

Chers adhérents,

Avant de solliciter un nouveau mandat, j’aimerais que nous ayons tous une nouvelle et amicale pensée à tous nos amis de l’AJEC qui nous ont malheureusement quitté ces deux dernières années et qui ont contribué à la pérennité de notre Association.

Je voudrais vous remercier tous, tant les derniers adhérents de leur arrivée que les anciens de leur fidélité – plus que demi-séculaire pour certains d’entre nous – qui font que notre Association perdure malgré toutes nos vicissitudes coutumières pour ne pas dire récurrentes, comme la baisse continue de nos effectifs.

Bien que nous ayons ces dernières années participé, chacun à notre manière, à la modernisation de l’AJEC, nous devons tous une nouvelle fois imaginer notre rénovation car elle sera notre devenir pour lequel tout doit être mis en œuvre et j’aimerais avec votre soutien en être le garant.

C’est donc pour poursuivre le temps de ce nouveau mandat la gestion comptable de notre Association qu’une nouvelle fois je sollicite votre confiance afin de me joindre à l’équipe que vous aurez choisie et qui sera à nouveau composée de responsables bénévoles, dévoués, jeunes et anciens mais que je sais toujours passionnés et dévoués et sur lesquels vous et moi pouvons encore continuer de compter en toute confiance.

Bernard Berriot

Jocelyn Ferdinand

Jocelyn Ferdinand

Bonjour

Adhérent depuis fin 2006, je suis webmestre du site de l’AJEC depuis 2011 et secrétaire au sein du Comité Directeur depuis 2013.

Je pense qu’il est nécessaire pour chacun de s’investir dans ses domaines de compétence, en fonction de ses disponibilités, pour s’occuper de l’AJEC qui a maintenant 80 ans !

Je souhaite donc reconduire ma participation au sein du Comité Directeur de l’AJEC afin de continuer à apporter mes capacités d’analyse et de formalisation pour aider à mener les projets nécessaires au développement de la pratique du jeu d’échecs par correspondance en France.

Les dossiers ne manquent pas, par exemple autour de l’avenir du Courrier des échecs qui a suscité plusieurs échanges en 2016.

Dans le cadre de mon activité de webmestre du site de l’AJEC, j’ai l’occasion de travailler avec plusieurs responsables sur la publication des informations sur les tournois, sur le classement ICCF, sur le bottin en ligne et sur toutes les informations publiées et nécessaires au bon fonctionnement de l’Association.

En tant que secrétaire de l’AJEC j’ai coordonné les relations entre l’équipe du CDE, l’imprimeur, le diffuseur et aussi avec les abonnés. J’ai apporté, en collaboration avec le responsable de l’accueil, les informations nécessaires aux membres et aux visiteurs sur les adhésions et les contacts à solliciter à l’AJEC.

Merci de considérer avec attention ma candidature au Comité Directeur de l’AJEC

Cordialement,

Jocelyn Ferdinand

Joseph Flécher

Joseph Flécher

Assumant, depuis de nombreuses années, plusieurs fonctions au sein de l’AJEC, je souhaite poursuivre mon action au sein de notre Association.

Joseph Flécher

Frank Geider

Frank Geider

Amies et amis Ajécistes,

Mon mandat de membre du Comité Directeur de l’AJEC se termine en mai prochain. Ma participation à la vie de notre Association date de 1997. Pendant ces 20 ans, j’ai toujours essayé d’agir avec sincérité et objectivité, dans l’intérêt de l’Association et des joueurs.

Depuis 2005, mon implication dans le secteur international m’a valu d’être élu et réélu « Directeur Mondial des Tournois » de l’ICCF, et ainsi de renforcer la présence de l’AJEC au plus haut niveau des instances de cette organisation. C’est dans cette continuité que je pose ma candidature au Comité Directeur de l’AJEC.

J’espère que vous me soutiendrez et m’accorderez votre confiance lors du prochain scrutin.

Cordialement,

Frank geider

Gilles Hervet

Gilles Hervet

Déjà membre du CD, et bien que peu actif lors de ce mandat, je sollicite néanmoins un renouvellement afin d’aider les responsables à poursuivre leurs actions pour le bénéfice de notre Association.

Ne revendiquant aucune fonction particulière, mais disposant d’un peu de temps car n’ayant plus de fonctions au sein de ma ligue, je propose simplement mes services pour compléter les commissions déjà en place ou suppléer les personnes en place en cas de défection de leur part, notamment pour des tâches administratives ou être en interfaces avec nos adhérents.

Rermerciant par avance la confiance que les adhérents voudront bien m’accorder.

Gilles Hervet

Christophe Jaulneau

Christophe Jaulneau

Adhérent depuis 1999, j’exerce des responsabilités en temps que membre du comité directeur de l’AJEC.

2017 étant une année de renouvellement, je souhaite prolonger l’aventure. pour cela je vous adresse de nouveau ma candidature pour ce poste.

Responsable de la gestion de la Coupe de France depuis 2007, je commence à connaître les rouages de l’association et mon but est d’aider celle ci pour le bien de tous nos joueurs.

Christophe Jaulneau

Lionel Laffranchise

Lionel Laffranchise

Bonjour,

Je m’appelle Lionel Laffranchise. J’ai 43 ans, marié, un enfant de 4 ans. Je travaille dans le milieu pharmaceutique. Je suis chimiste de formation.

J’ai appris à jouer aux échecs à 6 ans et je n’ai plus arrêté de jouer en club jusqu’en Angleterre. C’est là, qu’un fort joueur par correspondance m’a donné envie de jouer en JPC.

Depuis fin des années 1990, je joue par correspondance avec passion. Dès le début je me suis investi dans le bénévolat au sein de l’AJEC en étant – à l’époque du postal – directeur de tournoi, responsable des classements, responsable des tournois thématiques internationaux, responsable des tournois internationaux. puis j’ai arrêté l’AJEC quelques années pour me concentrer sur mon activité professionnelle.

En 2009, des anciens sont venus me chercher pour jouer à la Champions League ICCF. Depuis je suis resté à l’AJEC.

Depuis mon retour je ressens le besoin de m’investir au sein de l’AJEC. J’ai donc tout naturellement commencé par être directeur de tournoi AJEC (fonction que j’occupe encore maintenant), et en ce moment capitaine d’équipe à la 19e Olympiade par voie postale. Cette fois-ci, je voudrais – en posant cette candidature au sein du comité directeur – participer aux discussions pour envisager l’avenir sous tous les angles possibles. Je participe déjà activement au forum de l’AJEC. J’ai également lu les comptes rendus ICCF où j’ai senti une richesse en terme d’idée pour l’avenir de notre sport : les échecs par correspondance si spécifique et si riche que nous sommes de temps en temps cité dans les revues ou au minimum copié par les GM FIDE...

Voilà j’espère avoir répondu à vos attentes par cette présentation détaillée.

Lionel Laffranchise

Michel Lecroq

Michel Lecroq

Chers Amis,

J’ai maintenant 69 ans, marié, retraité, et je suis adhérent de l’AJEC sans interruption depuis 1970.

Je suis président de notre Association depuis 2006; cela m’a permis d’acquérir une grande connaissance des problèmes de notre activité et de nouer de nombreux liens d’amitié avec beaucoup d’entre vous.

L’effectif de notre Association est malheureusement devenu très faible. La gestion reste complexe, c’est parfois un défi. une même passion rassemble en effet des gens de tous les niveaux sociaux et échiquéens. C’est aussi notre force. C’est pourquoi nous devons veiller à préserver cette diversité ne serait-ce qu’au niveau des besoins et des ambitions échiquéennes.

L’avenir s’annonce encore plus difficile qu’en 2013 car le JPC évolue dans un milieu de plus en plus hostile. Je ne vois pas pour autant de raisons de renoncer à une activité vieille de quelques siècles et à la passion qui nous rassemble. C’est pourquoi je souhaite continuer à user sans modération de l’expérience acquise pour faire vivre l’AJEC, la moderniser quand cela a un sens, et communiquer cette passion à ceux qui doutent.

Si mes prédécesseurs, qui ont eu leur lot de difficultés, avaient renoncé, nous ne serions pas là pour fêter les 80 ans de l’AJEC.

Michel Lecroq

Pierre Ralle

Pierre Ralle

J’ai 57 ans, je vis à paris et j’ai l’impression d’être un joueur d’échecs depuis toujours. Je joue régulièrement « devant l’échiquier » au sein du club d’issy-les-Moulineaux, et j’ai découvert le plaisir du jeu sur le site de l’ICCF en 2014 (après un bref passage à l’AJEC à la fin des années soixante-dix).

Je candidate au comité directeur car je souhaite m’investir dans la vie de l’AJEC. En particulier, je pense que je pourrais particulièrement contribuer dans deux dimensions.
• En termes de réflexion sur les classements, mes compétences professionnelles pourraient être mobilisées (je suis économiste et statisticien).
• En termes de vie de l’AJEC, j’aimerais participer au développement des échecs par correspondance vers des publics tels que les personnes handicapées, ou encore les enfants ayant des maladies qui nécessitent de longues hospitalisations (par exemple), pour lesquels cette manière de jouer est riche de potentialités. Jouer sur le site de l’ICCF peut aider à la socialisation de chacun et donner à tous le plaisir de maîtriser le noble jeu.
Amitiés échiquéennes,

Pierre Ralle

Jean-Michel Refalo

Jean-Michel Refalo

Chers Ajécistes,

Ayant adhéré à l’AJEC en 2001, peu après l’indispensable mais si douloureuse « Révolution Aubussonienne », ma pratique du jeu d’échecs par correspondance a débuté par e-mail et s’est tout de suite tournée vers le jeu international pour ne plus le quitter, ainsi je n’ai que rarement affronté d’autres joueurs de l’AJEC, que j’ai plutôt tendance à considérer comme des coéquipiers. Cette inauguration du JPC par la voie électronique ne m’a pas empêché de pratiquer ces dernières années le jeu postal, jusqu’à l’actuelle finale de la 19e (et dernière) olympiade postale, où j’ai l’honneur de défendre nos couleurs au 4e échiquier. Ainsi, je connais les deux formes de notre jeu, et je pense que l’organisation de tournois postaux doit se poursuivre, au moins au niveau national, tant qu’il y aura des joueurs, membres de l’AJEC, qui voudront jouer par la poste.

J’ai été membre de notre Comité Directeur de 2005 à 2013, tout d’abord en occupant le poste de responsable de l’impression et du routage du Courrier des Échecs, je me suis alors rendu compte de la somme de travail que représente l’élaboration, puis l’envoi jusqu’à vos boîtes aux lettres, de chaque numéro. Je souhaite que le Courrier des Échecs puisse continuer dans sa forme actuelle, mais pour cela il est indispensable que les adhérents y participent en envoyant à la rédaction quelques-unes de leurs parties commentées, sinon notre revue deviendrait un poids trop lourd pour notre petite Association aux moyens limités reposant sur le bénévolat.

J’ai ensuite été secrétaire de l’AJEC de 2008 à 2013, mais mes obligations professionnelles devenant trop lourdes et ne voulant pas risquer de devoir démissionner en cours de mandat, ce qui aurait obligé l’AJEC à pourvoir dans l’urgence un poste aussi important que celui de secrétaire, j’ai préféré ne pas être de nouveau candidat aux dernières élections en 2013.

Aujourd’hui, mes obligations professionnelles ayant tendance à se stabiliser, je présente à nouveau ma candidature comme membre du Comité Directeur de l’AJEC.

Je n’ai pas d’autres ambitions que d’œuvrer aux côtés de Michel Lecroq, des Trésoriers et Secrétaires actuels, au maintien et développement de notre Association et du jeu d’échecs par correspondance.

Jean-Michel Refalo

Alain Rogemont

Alain Rogemont

Chers amis,

Voilà presque 10 ans que je fais partie des instances de notre Association pour y exercer la fonction de responsable des matches amicaux par équipes et de l’organisation des tournois sur invitation. Les matches amicaux par équipes ont toujours eu un grand succès auprès de vous et vous en remercie, j’aimerais continuer cette fonction qui me donne l’occasion d’avoir de nombreux contacts avec vous et aussi tous les représentants des autres nations.

Je coordonne aussi l’organisation des tournois sur invitation où les joueurs français sont invités et m’occupe aussi du site web de notre Association.

J’aimerais continuer ces responsabilités dans l’avenir et compte sur vous pour mon élection au Comité Directeur de l’AJEC.

Bien amicalement à tous,

Alain Rogemont

Sylvie Roynet

Sylvie Roynet

Je suis fonctionnaire d’État et je vais avoir 60 ans en 2017.

J’ai joué à l’AJEC dans les années 1990 début 2000 puis pour des raisons personnelles (qui ne sont pas liées avec les échecs), je n’ai pas renouvelé ma cotisation. En janvier 2016, j’ai repris avec grand plaisir le jeu par correspondance. Je joue en ICCF et en national par le serveur, en amical sur le serveur de l’AJEC (où il y a une très bonne ambiance).

MOTIVATION

1) Faire adhérer d’autres femmes. La boxe, le rugby sont des sports virils pourtant il y a des dames alors pourquoi pas les échecs.

2) L’organisation de tournois pour les petits Elos. Commencer petit pour devenir grand.

3) Au niveau national, trouver une solution au problème de l’homme mort (voir article sur le site de l’AJEC du 2 novembre 2016). Ce problème (surtout si la partie est perdue) n’est pas très fair-play pour l’adversaire. C’est cela maintenant l’esprit « amici sumus » ! !

DESIRATA

Je ne souhaite pas de grande responsabilité mais seulement aider un responsable voire responsable de tournoi ou même sans responsabilité.

Amici sumus,

Sylvie Roynet

Eric Ruch

Eric Ruch

Cher amis et joueurs de l’AJEC,

Membre de l’AJEC depuis une trentaine d’années (je n’ose plus vraiment compter les ans...) et élu au Comité Directeur depuis 2001, je remets une nouvelle fois mon mandat entre vos mains.

Mes fonctions de président de l’ICCF m’ont permis de porter la voix de nos adhérents et d’influer sur les décisions prises par la fédération internationale qui conditionnent de plus en plus la façon dont nous pratiquons le jeu par correspondance.

Vous êtes une grande majorité à jouer sur le serveur de l’ICCF et toutes les décisions prises par la fédération (comme l’organisation des tournois, les cadences de jeux, le classement, l’influence de l’ordinateur, l’automatisation de plus en plus grande des décisions de directeurs de tournois, l’introduction des « table-base » en finale, pour ne citer que les plus prégnantes) vous affecteront tous dans la pratique quotidienne du jeu par correspondance.

Que la mondialisation et la globalisation affecte la pratique du JPC est un fait, que certains regretteront sans doute, mais que je considère pour ma part comme une opportunité pour faire valoir nos idées et exercer une influence positive sur le devenir du JPC.

Mais il ne faut jamais oublier qu’il s’agit d’un travail collectif, d’une équipe de bénévoles, qui à tous les niveaux de responsabilités œuvrent dans l’ombre pour vous permettre de jouer dans les meilleurs conditions possibles. Je souhaiterai que nos adhérents ne l’oublient jamais, car si la critique positive est saine et souhaitable, les attaques gratuites et souvent personnelles ne sont pas de mises. Rien n’est dû et rien ne serait possible sans les nombreuses heures que des dizaines de bénévoles de l’AJEC et des centaines de bénévoles de l’iCCF consacrent à ces tâches. Ne l’oublions jamais.

Il s’agit d’offrir à tous, et en écrivant cela je pense également à ceux qui souhaitent pouvoir continuer à joueur par la poste, des conditions de jeu les meilleures possibles et une offre de tournois où chacun pourra trouver son niveau de force et ses centres d’intérêt (tournois amicaux ou de compétitions, individuels ou par équipes, jeu traditionnel ou Chess960...).

L’AJEC est une vieille dame qui ose parler de son âge et les différents tournois qui vont se jouer tout au long de cette année pour commémorer cet anniversaire, offriront des opportunités à tous nos adhérents de dignement fêter les 80 années de la noble dame ! Et c’est pour poursuivre cette aventure au service de tous les passionnés du JPC, que je sollicite le renouvellement de mon mandat.

Eric Ruch

Pierre Ruiz-Vidal

Pierre Ruiz-Vidal

Retraité depuis peu et disposant par conséquent d’un peu plus de temps libre, j’ai décidé de solliciter vos suffrages afin de siéger au comité directeur de notre Association dont je fus membre une première fois de 1997 à 2003. Ceci pour plusieurs raisons.

D’une part, il me semble nécessaire que le Courrier des Échecs (dont je m’occupe, de près ou de loin, depuis trente-cinq ans) soit de nouveau représenté au CD de l’AJEC, ce qui n’est plus le cas depuis une bonne dizaine années. Je crois que c’est important à une heure où l’existence même de notre revue est menacée.

D’autre part, je souhaite être plus actif pour tenter de mettre (enfin) un terme à la lente érosion de nos effectifs. Malgré le manque de réussite de tout ce qui a pu être entrepris ces dernières années, je refuse de croire qu’elle est inexorable. Aujourd’hui comme hier, il me semble possible de recruter de nouveaux adhérents. Car en effet, aujourd’hui comme hier, de nombreux amateurs d’échecs ne pratiquent pas ou plus leur jeu favori essentiellement parce que leur vie professionnelle et familiale ne leur laisse que trop peu de temps à consacrer à une activité qui nécessite, au minimum, quelques heures par semaine. Pour les intéresser, je crois que la modernisation de nos moyens de communication et l’amélioration de notre image sont autant d’éléments à considérer et à revoir.

S’il est devenu difficile, voire hasardeux financièrement, d’améliorer l’impression de notre revue (même si ce serait très fortement souhaitable et même si on peut déplorer à chaque parution sa piètre qualité), en raison précisément de la réduction du nombre de lecteurs, il est très certainement possible d’améliorer notre site internet : présentation, contenu, animation, interface du site de jeu, charte graphique et surtout syntaxe, orthographe et grammaire, le tout étant assez désastreux à l’heure actuelle, il faut bien le dire ! Le lecteur se fera une idée de ce que ça peut donner en comparant, par exemple, la version de l’article de Denis Rozier consacré à Hans Berliner qui se trouve sur le site internet de l’AJEC et celle qui figure un peu plus loin dans ce numéro.

En gros, il faudrait faire en sorte que tous les joueurs d’échecs trouvent un intérêt à visiter le site d’une Association qui célèbre cette année son 80e anniversaire – et qui, n’ayons pas peur des mots, n’a pas son pareil en France ! – et aient envie ensuite de venir jouer avec nous.

En outre, s’il est évident de conserver ce qui fait notre marque de fabrique et nous distingue de nombreux concurrents issus du développement d’internet : organisation de tournois officiels, individuels et par équipes, attributions de titres, classement, etc. Il me semble nécessaire de concevoir d’autres compétitions susceptibles d’intéresser d’autres catégories de joueurs.

Tout ceci constitue un vaste chantier et nécessitera beaucoup de travail... et de concertation ! En votant pour moi, vous soutiendrez cette volonté d’ouverture et de développement. J’ajouterai même que plus vous serez nombreux à exprimer ce souhait, plus nous aurons de chances de réunir ensuite une majorité au CD pour décider et, surtout, pour entreprendre la réalisation de ces projets.

Pierre Ruiz-Vidal

Laurent Tinture

Laurent Tinture

Chers amis de l’AJEC et joueurs d’échecs,

Je remets une nouvelle fois mon mandat au CD de notre Association entre vos mains. Directeur Général des Tournois, je m’occupe toujours de l’organisation de nos différentes compétitions ainsi que de l’enregistrement et du lancement de tous nos tournois internes sur le serveur de l’ICCF.

Depuis quatre ans mes tâches à l’AJEC n’ont guère évolué, l’Association étant stable même si le nombre d’adhérents est en constante érosion... pour 2017, j’aurai le plaisir d’organiser un grand tournoi, l’open international du 80e anniversaire ; je vous y attends nombreux !

Pour l’ICCF, toujours Arbitre international, je dirige actuellement quelques tournois importants : par équipes, la « seconde Coppa Latina World » ainsi que la « 5e Coupe du Danube-Memorial paul Darmogray », pour laquelle l’organisateur ukrainien m’a fait l’honneur d’une sollicitation, et en individuel, de nombreux tournois du cycle des championnats du monde.

Je m’occupe aussi maintenant de la gestion de la zone de téléchargement des bases de parties du serveur en tant qu’unique responsable des archives de parties de l’ICCF; j’essaie dans cette fonction d’être toujours « à l’heure », car les joueurs semblent très sensibles à ce service !

C’est pour poursuivre toutes ces tâches dans la sérénité que je sollicite le renouvellement de mon mandat associatif.

Bien amicalement,

Laurent Tinture

Jean-Marc Yvinec

Jean-Marc Yvinec

Bonjour à toutes et à tous,

Encore une fois, c’est le temps des élections à l’AJEC, élections importantes car elles concernent le CD, l’organe de direction de notre Association et celui qui nomme le bureau de l’AJEC. Et encore une fois, je me présente devant vous et devant vos suffrages.

Je désire poursuivre ma tache au sein de l’AJEC, avec le souci constant de défendre les intérêts des « petits », ces « sans-grades » qui jour après jour assument leur passion en sachant pertinemment qu’ils ne seront jamais champions du monde.

Si le cadre international est, lui, bien assumé par l’ICCF, nous devons nous recentrer sur notre domaine de compétence : le cadre national : attirer les jeunes, être à l’écoute de chacun, proposer un panel de possibilités nous permettant de répondre à leurs besoins, redorer le blason des compétitions nationales « phares » de l’AJEC.

Ces propos datent de 2013... et restent d’actualités. Et comme en 2013... j’ai besoin de vos suffrages pour me permettre de faire entendre ces idées.

Jean-Marc Yvinec