AJEC - 01.01.2010 - Pour débuter le jeu par correspondance
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous permettre de vous connecter. This site uses cookies to help us provide quality services. Using our services, you consent to the use of cookies.

01.01.2010 - Pour débuter le jeu par correspondance

a.j.e.c_page_accueil     

Pour débuter voici quelques renseignements pratiques, conseils et suggestions.

 

Renseignements pratiques :

  • Être inscrit à l'AJEC n'implique pas nécessairement d'être abonné au CDE ni de jouer des parties par correspondance. Bien sûr, le meilleur profit que l'on puisse tirer d'une inscription à l'AJEC correspond au fait d'être inscrit à sa revue et de jouer des parties par correspondance. Mais cela implique des démarches séparées.
  • Étant membre de l'AJEC, vous ne pouvez jouer des parties par correspondance qu'en vous inscrivant à des Tournois. Vous devez pour cela vous adresser au responsable correspondant au type de Tournoi que vous avez choisi (dont le nom et l'adresse sont indiqués par ailleurs). Celui-ci sera votre D.T (Directeur de Tournoi) sauf pour les tournois régionaux et les tournois à 5 joueurs, pour lesquels les deux fonctions doivent être distinguées.
  • Vous pouvez contacter le responsable du type de tournoi auquel vous souhaitez vous inscrire par e-mail ou par courrier postal, en précisant bien vos coordonnées, votre classement (par défaut celui qui vous a été attribué lors de votre inscription), ainsi que votre numéro d'adhérent.
  • Vous pouvez vous inscrire soit à des tournois internes (AJEC), soit à des tournois internationaux (ICCF) Il vaut mieux avoir un minimum de pratique de la correspondance avant d'envisager de participer à des tournois internationaux, même s'il n'est nullement interdit de s'orienter immédiatement vers ce type de tournois : pour un essai, vous pouvez par exemple vous inscrire à un tournoi international par équipes amical (vos deux parties compteront pour le classement ICCF) mais il faut alors s'efforcer de ne pas abandonner en cours de route !
    Nous ne parlerons donc ici que des tournois de l'AJEC.
  • Les tournois organisés par l'AJEC accessibles en permanence à tous sont :
    • - Les phases éliminatoires de la Coupe de France (2 parties).
    • - Les tournois à 5 joueurs (8 parties).
  • Lorsque vous vous serez inscrit à un tournoi, vous vous trouverez sous la responsabilité d'un DT ; celui-ci vous fera parvenir les feuilles de parties ainsi qu'une feuille comprenant les principaux éléments du règlement vous concernant.
  • Vous devez conserver soigneusement vos feuilles de parties et les remplir au fur et à mesure du déroulement de vos parties. Vous pouvez utiliser un brouillon, un cahier ou directement vos feuilles, l'important étant de les remplir correctement et qu'elles ne soient pas trop en lambeaux au bout de plusieurs mois... Lorsqu'une partie est achevée, vous devez renvoyer la feuille de partie correspondante au DT dans les cas suivants :
    • - Vous avez gagné.
    • - Vous avez les blancs et la partie est nulle.
    • - Il y a arbitrage ou litige.

    Pour un tournoi e-mail, toute la correspondance est également archivée et les résultats sont transmis par e-mail avec la partie.

  • Vous devez respecter strictement les règlements de l'AJEC. Il y va de votre intérêt et de l'intérêt du jeu. En particulier : si vous envoyez un coup jouable, même suite à une erreur de transcription, qui ne vous convient pas, vous ne devez jamais proposer à votre adversaire de le reprendre. Et même si lui va au devant, en vous proposant de le rejouer, vous devez refuser.

Conseils et suggestions :

  • Jouer par correspondance, c'est d'abord un défi que l'on se lance à soi-même. Cela suppose rigueur, organisation, bonne gestion du temps, courage et détermination.
  • Il est recommandé de disposer d'une bibliothèque fournie : de bons livres sur la théorie des ouvertures (L'Encyclopédie des ouvertures d'Échecs de la FIDE, Batsford's Modern Chess Openings, Nunn's Chess Openings, ...), quelques livres de tactique et de stratégie, et des ouvrages sur les finales. Mais, surtout, des parties de Grands Maîtres commentées par eux !
  • Il faut se méfier des bases de données : elles comportent trop de parties de joueurs moyens et/ou non commentées. Il faut se méfier des logiciels : ils proposent des coups ou des lignes de jeu dont la logique échappe et qui peuvent être réfutés quelques coups plus tard ...
    Bases de données et logiciels sont des auxiliaires utiles, mais qui ne doivent jamais entraver votre liberté de jugement.
  • La seule manière sérieuse de jouer par correspondance est de créer l'arborescence des lignes de jeu possibles, à partir de la position en cours. C'est un travail de Romain, mais passionnant ! On peut utiliser pour cela un support papier ou un traitement de texte. Ou votre tête ... Le temps que vous y consacrerez, votre profondeur d'analyse, la qualité de votre jugement, seront toujours plus déterminants, quant à vos possibilités de progrès, que l'usage irréfléchi d'un logiciel.
  • Privilégiez la stratégie ! Les logiciels permettent à quiconque d'avoir un niveau convenable de jeu tactique. C'est donc sur la stratégie que vous ferez la différence. Autant dire, et il faut y veiller, que le jeu par correspondance diffère profondément, y compris dans son résultat sur l'échiquier, du jeu à la pendule. En particulier, tenez compte du fait que certaines ouvertures pratiquées dans les clubs sont facilement réfutables par correspondance.
  • Ne vous laissez jamais décourager par une défaite. On tire souvent plus d'enseignements d'une partie perdue ou nulle que d'une partie gagnée.
  • Mieux vaut commencer par jouer peu de parties et procéder à une montée en puissance progressive, ceci afin d'estimer votre niveau et l'efficacité de votre organisation.
  • Au cours de la première année, voire des deux premières années, testez vos capacités à progresser sur la base d'un nombre limité de parties.
  • Par la suite vous pourrez vous forger progressivement un palmarès, avec des objectifs précis : coupe de France, championnat de France, normes, titres, etc. Un jour MI ou GMI ?
  • Les échecs par correspondance représentent un lieu idéal de rencontre. Respectez d'abord les règles de courtoisie. Vous parviendrez de plus souvent à établir un échange riche avec les joueurs que vous rencontrerez. Le mieux est de faire connaissance avec eux progressivement : il convient de respecter la personnalité de chacun. On parvient parfois à se forger de véritables amitiés.