AJEC - 26.03.2014 - Editorial
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous permettre de vous connecter. This site uses cookies to help us provide quality services. Using our services, you consent to the use of cookies.

ajec logoiccflogo

L’Association des Joueurs d’Échecs par Correspondance est affiliée 
à l’International Correspondence Chess Federation.

26.03.2014 - Editorial

 ajec logoEDITORIAL

 

 

 

L’actualité m’oblige à revenir sur des questions importantes

1) Nous n’avons pas traduit  le code de bonne conduite pour meubler nos loisirs.
Un joueur a été exclu du forum pour ses propos très incorrects vis-à-vis des responsables du classement et de l’ICCF. Origine : un problème complètement fictif sur son classement.
Une procédure disciplinaire ICCF est engagée contre un autre joueur pour insulte envers un responsable et menaces envers l’ICCF. Origine : perte d’une partie par méconnaissance de la règle des 40 jours.
Je suis toujours surpris de voir à quelle vitesse des faits mineurs peuvent prendre des proportions invraisemblables.
Vous êtes dans une fédération ; cela implique un minimum de correction vis-à-vis des responsables, de la fédération et des autres en général.
Ni le président de l’ICCF, ni moi ne transigerons sur cette question.

2) Cela s’adresse surtout aux nouveaux joueurs sur webserveur.
La règle des 40 jours fait toujours des victimes par ignorance. Alors dès votre premier tournoi sur serveur, mémorisez là et ne l’oubliez plus :

Lorsque vous dépasser 40 jours calendaires de réflexion sur un coup (hors congés) sans informer le DT et l’adversaire de vos intentions, la partie est irrémédiablement perdue. Il n’y a pas de recours possible. Il suffit que votre adversaire demande le gain pour que le DT lui accorde.

Donc quand vous recevez l’alerte des 35 jours, il vous reste 5 jours pour jouer ou informer DT et adversaire de votre intention de continuer la partie.
Restez vigilants aux messages d’alerte envoyés par le serveur. Ce n’est pas fait pour remplir les boites mails mais pour vous éviter des déconvenues.

3) Je termine par quelque chose de très agréable.
Le vendredi 14 mars notre site web est passé à la version Joomla 2.5. Cela était devenu nécessaire pour rester en phase avec notre environnement informatique.
J’adresse mes remerciements et félicitations à notre équipe web pour avoir mené à bien cette opération techniquement complexe.

Michel Lecroq